Taha Adnan

L'auteur Taha Adnan a été mandaté par Moussem pour écrire une nouvelle pièce de théâtre, 'Donia'. Il sera en résidence du 1er au 15 juin 2018 au Hammana Artist House, partenaire de Moussem au Liban.

Taha Adnan (1970) est originaire de Marrakech et réside depuis 1996 à Bruxelles où il travaille à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Cofondateur de la revue ‘L'Algarade poétique’ dans les années 90, il est membre de l’Union des écrivains du Maroc et du Collectif de poètes bruxellois.
Son premier recueil de poèmes est édité par le Ministère de la culture au Maroc. Une traduction française ‘Transparences’ parait en 2006 aux éditions L'Arbre à Paroles à Liège. Son livre de poèmes ‘Akrah al-hob’ est paru chez Dar Nahda à Beyrouth en 2009, puis dans une traduction française ‘Je hais l’amour’ à Casablanca en février 2010 et espagnole ‘Odio el amor’ au Costa-Rica en avril de la même année.
Son texte de théâtre ‘Bye Bye Gillo’ a remporté le deuxième prix au Concours international du monodrame arabe des Emirats en 2011. Ensuite, il a été parmi trois textes sélectionnés par le projet européen Dramaturgie arabe contemporaine. Il est monté et présenté par le théâtre palestinien Al-Harah dans le programme officiel de Marseille-Provence, Capitale européenne de la culture 2013.
En 2014, la version néerlandaise est coproduite par Moussem et le théâtre flamand Arsenal sous la direction du dramaturge belge Michael de Cock. En 2016, une version italienne a été montée et présentée par ‘La Compagnia Italiana di Prosa- Genova’ sous la direction de Elena Siri.
‘Bye Bye Gillo’ est paru en 2013, dans une publication bilingue arabe-français, aux Editions Elyzad à Tunis. Le texte est paru aussi en anglais et en italien.
Taha Adnan a publié deux ouvrages collectifs ‘Bruxelles, la marocaine’ (Le Fennec, 2015) et ‘Ceci n’est pas une valise’ (La Croisée des Chemins, 2016). Son dernier livre de poésie ‘Ton sourire est plus beau que le drapeau national’ est paru aux éditions Al Mutawassit (Milan, 2016).