Haythem Zakaria

Moussem vitrine

Haythem ZAKARIA, né en 1983 à Tunis, vit et travaille à Paris. Ses créations plastiques, largement imprégnées de spiritualité soufie, mettent en oeuvre des techniques visuelles non conventionnelles (glitch, méta-image, ciné-process) qui l’orientent et l’impliquent dans l’expérimentation de dispositifs matriciels et protocolaires. Ainsi, il est conduit à explorer des procédés visant à « sur-réaliser » l’image par intégration, greffe, superposition d’informations formelles visuelles ou sonores. Ses créations sont le fruit d’une introspection vers l’image, par l’image et dans l’image. Elles révèlent des univers multiples et insoupçonnés générant comme des partitions visuelles qu’il convient de lire ou déchiffrer par la sensation immédiate et la réflexion. Déroulant ce fil fragile qui va de l’intériorité vers l’extériorité de l’Etre, H. Zakaria, opère ainsi un mouvement qui a pour objectif de nourrir et concrétiser pour nos sens une perception qui incite à une perplexité fécondante.

Haythem Zakaria est le deuxième artiste qu'on présente dans le cadre de Moussem Vitrine

 

Hathem Zakaria au sujet de ///..///..///, l'oeuvre qu'il présente dans Moussem Vitrine:

Cette installation composée de trois cubes en verre, espacés de dix centimètres chacun, donne à voir, à l’intérieur de chaque volume, une nuée d’ondes gravée au laser. Ces ondes sont la transposition visuelle d’un bruit blanc, d’un bruit aléatoire dont la puissance des fréquences est constante. Les fréquences ici capturées donnent forme à un paysage sonore figé dans le verre. Le son, ainsi disséqué et fossilisé, est articulé de façon à constituer une rythmique visuelle où se succèdent vide et variation continue. Le dispositif invite le spectateur à contempler au plus près les infimes et délicates variations de matière. Il fait appel à la pause et à l’observation. Un double jeu d’échelle s’opère où le moléculaire vient s’enchevêtrer au cosmique, où l’écume translucide se trouve hantée par la rumeur d’un lointain passé.

Triptyque, gravure 3d sur verre optique au laser, 3×1000cm³, 2012

Conception 3D : Marwen El Bekri

www.haythemzakaria.com

art visuel / invité