Hommage Fatima Mernissi

témoignages + concert

“There are two prerequisites to growing wings: the first is to feel encircled and the second is to believe that you can break the circle.” - Fatima Mernissi

Fatima Mernissi est morte le 30 novembre 2015 à Rabat. Elle était âgée de 75 ans. Cette éminente sociologue et écrivaine marocaine a joué un rôle majeur pour le développement du féminisme dans le monde musulman. Son livre Sexe, idéologie et islam, publié en français en 1985 (publié en anglais en 1975, sous le titre Beyond the Veil : Male – Female Dynamics in Modern Muslim Society), lui a valu le surnom de « Simone de Beauvoir du Maghreb ». Le quotidien britannique The Guardian l’a citée parmi les cent femmes arabes les plus influentes. Son œuvre explore le pouvoir du groupe, le genre et l’islam et jette des ponts entre l’Occident et le Monde arabe. Au cours de la soirée de commémoration, Yassin Adnan (poète, romancier et journaliste), Soumia Boutkhil (professeur Université Mohamed V et auteur) et Najib Elmokhtari (professeur à l’Université Internationale de Rabat) engageront la discussion autour de leur relation avec la pensée et l’action sociale de Fatima Mernissi. Pour clôturer, le plus grand talent vocal du Maroc et l’Amsterdams Andalusisch Orkest interpréteront un programme intense et poignant de musique arabo-andalouse.

Lisez l'auteur Yassin Adnan au sujet de Fatima Mernissi

Programme

In French and dutch with simultaneous translation

18u: afterwork reception and networking

19u: Introduction by Iman Lechkar- Fatima Mernissi Chair Holder VUB

19u15: Presentations and debate: Yassin Adnan, Samira Bendadi and Najib Elmokhtari on the legacy of Fatima Mernissi Moderator: Nadia Dala

20u30: break

21u: Concert Abeer El Abed & Amsterdams Andalusisch Orkest

This evening is organised by Moussem Nomadic Arts Centre and the Fatmia Mernissi Chair (VUB) in collaboration with RHEA, crosstalks (VUB), BOZAR and AWSA.

Dans le cadre du projet Slam the City, Academia Meets Society, la Chaire Fatima Mernissi organise quatre activités ayant trait à l’Islam et au genre dans un contexte local et transnational. Slam the city fait référence au choc des dynamiques sociétales à laquelle la métropole bruxelloise fait face. Le projet propose une plateforme pour canaliser cette énergie de manière constructive et créative en vue de créer un tissu urbain bruxellois plus inclusif et plus cohérent. Slam the city bénéficie du soutien financier du ministre flamand de la Culture, des Médias et de la Jeunesse et de Bruxelles, Sven Gatz.

débat / une co-production moussem