DANYA HAMMOUD

ARTISTES EN RÉSIDENCE:

Avec deux autres danseuses (Cynthia Zaven et Chirine Karame), la libanaise Danya Hammoud séjourne 10 jours en résidence chez Moussem, du 20 au 30 mars 2016. A elles trois, elles travaillent sur la représentation ‘Il y a longtemps que je n’ai pas été aussi calme’.
Dans cette représentation, Hammoud recherche le soi-disant état de ‘folie’, elle puise son inspiration dans le travail théâtrale de Georg Büchner. Cette production sera en avant-première en juin 2016 au célèbre Festival de Danse de Montpellier.


D’après un examen du travail ‘Mahalli’ de Danya Hammoud :
« Des sociétés meurtrières visant à l'exclusion, où les individus tentent de compter sur leurs propres ressources pour trouver une raison de vivre et de continuer à défendre ce qui leur paraît encore indispensable à la survie. La folie que Danya Hammoud cherche à décrypter n’est pas un état pathologique ou psychologique, mais plutôt un état physique ou existentiel. Qui sont les (folles) femmes d'aujourd'hui ? »
« Des sociétés meurtrières visant à l'exclusion, où les individus tentent de trouver une raison de vivre en tentant de maintenir ce qu’ils trouvent indispensable... La frénésie, que Danya Hammoud cherche à décrypter, n’est pas une (frénésie) pathologique ou psychologique. Cela concerne un état physique, existentielle. Qui sont les (folle) femmes d'aujourd'hui ? »

IL Y A LONGTEMPS QUE JE N’AI PAS ÉTE AUSSI CALME
Première avec 2 représentations : 27 et 28 juin 2016
Montpellier Danse, France