BÁRA SIGFÚSDÓTTIR

Being

de / avec

Choreography: Bára Sigfúsdóttir
Created with and performed by: Masoumeh Jalalieh and Alireza Mirmohammad
Dramaturge: Sara Vanderieck
Lighting designer: Jan Fedinger
Technical supervision: Marie Vandecasteele and/or Bardia Mohammad
International diffusion: Line Rousseau and Marion Gauvent / A Propic
Production: GRIP
Co-production: Vooruit, Dans Brabant, DANCE ON PASS ON DREAM ON, workspacebrussels / Life Long Burning i.c.w. Moussem, de Grote Post and C-TAKT
With the support of: Fabrik Potsdam, Platform 0090, Grand Theatre and CAMPO
With financial support of: Embassy of the Federal Republic of Germany and the Creative Europe Programme of the European Union

Portée par une curiosité constante des autres cultures et du développement du mouvement dans d’autres contextes que le sien, la chorégraphe et danseuse islandaise Bára Sigfúsdóttir est partie à Téhéran (Iran) en 2014 pour y participer au festival UNTIMELY. Lors de l’atelier qu’elle a pu y animer, son attention a été attirée par les qualités et le rayonnement de deux artistes locaux, Masoumeh Jalalieh et SeyedAlireza Mirmohammadi.

Cette expérience a semé le germe d’une affinité artistique durable entre le trio et donné lieu à la nouvelle création de Bára Sigfúsdóttir, being, dans laquelle, pour la première fois, elle ne se produit pas personnellement sur scène, mais donne plutôt corps à la rencontre scénique de Masoumeh Jalalieh et SeyedAlireza Mirmohammadi. Chaque créature humaine a un corps. Ce corps nous permet de nous exprimer dans le monde ; il s’agit d’un élément primaire que nous partageons tous. Dans being, le corps fait office de fondement commun pour mener un dialogue analytique entre la culture et la société européenne occidentale et iranienne (et par extension myen-orientale). Le corps est engagé en tant qu’instrument poétique qui crée du texte en filigrane ; le corps en mouvement s’exprime à travers des sensations et des expériences stratifiées. La rencontre entre les corps, entre les artistes sur scène, mais aussi entre eux et le public aura la fonction d’un geste sobre. Un lieu pour examiner nos points communs au lieu de souligner nos différences.

danse / une co-production moussem

  30/11/17 - 20:00

ARTISTES EN RÉSIDENCE