BADKE

KVS, Les Ballets C de la B & A.M. Qattan Foundation

danse

de / avec

créé avec & exécuté par Samaa Wakim, Ashtar Muallem, Fadi Zumord, Maali Hamdan, Mohammed Smahneh, Samir Samahneh, Atta Khattab, Yazan Iwidat, Salma Ataya, Farah Saleh – création Koen Augustijnen, Rosalba Torres Guerrero & Hildegard De Vuyst – assistante à la mise en scène Zaina Zarour – soundtrack Sam Serruys – costumes Britt Angé – concept lumière Ralf Nonn – production KVS, les ballets C de la B & A.M. Qattan Foundation – coproduction Zürcher Theater spektakel, les Théâtres de la ville de Luxembourg

Badke est une inversion de dabke, la danse populaire palestinienne. Le spectacle s’inspire précisément de cet aspect : la dabke-du-peuple conviviale, festive. Les dix performers confrontent cette tradition locale de danse à des éléments de la culture de la danse populaire mondiale. Badke est une exploration en double: celle d’une dabke qui exprime le désir palestinien sans égal ‘d’appartenir quelque part’, et en même temps le souhait de faire partie d’un monde au dehors.

Depuis 2006, les ballets C de la B, le KVS et la A.M.Qattan Foundation travaillent à un trajet de workshops avec de jeunes artistes palestiniens. L’été passé, dramaturge Hildegard de Vuyst et chorégraphes Koen Augustijnen et Rosalba Torres Guerrero sont allés aux Territoires Occupés pour y créer la production de danse Badke. Ensemble avec le groupe de performers palestiniens, jeunes autodidactes de différentes disciplines, le trio a exploré les relations possibles entre la danse folkloriste et contemporaine.

danse / invité